adenfrancais

le blog de tous les francophones d'Aen

Les Banglas de Hadramaut

Posted by adenfrancais sur avril 7, 2011

Les Banglas de Hadramaut

En indien, le mot « bangla – Bungalow » signifie: une maison de style bengali, entourée de vérandas. Au début de l’occupation britannique de l’Inde le mot est passé en anglais pour signifier une petite maison, constituée souvent d’un seul étage et entourée de vérandas. Et depuis, les Européens et les Américains se sont mis à construire des bungalows, non seulement dans les colonies mais dans leurs propres pays. En Amérique par exemple, des milliers de bungalows furent construits au début su vingtième siècle, et aujourd’hui ils continuent à construire des bungalows pour y habiter ou afin d’y passer les mois d’été, surtout dans les région chaudes comme le sud de la Californie. Dans les anciennes colonies on considère aujourd’hui les bungalows -qui sont d’origine indienne- comme des traces de l’ère colonial

Le mot « Bungalow » est passé de l’anglais à la plupart des autres langues. Mais il parait que le mot « bangla » utilisé dans les dialectes des régions sud du Yémen, particulièrement Aden et Hadramaut, y est passé directement de l’indien, et cela grâce aux relations historiques qui existent entre les habitants de ces deux régions et l’Inde. Et si nous pouvons lier la construction de banglas dans plusieurs quartiers d’Aden entre 1850 et 1950 à la présence des Anglais à Aden, on ne peut faire le même lien pour les banglas construits dans quelques villes de la Vallée de Hadramaout dont une grande partie des habitants a été un jour soit en Inde soit dans l’Archipel indien. Les émigrés hadramis ont apporté beaucoup d’habitudes de nourriture, d’habit et d’architecture de ces régions dans leurs villes natales. Pendant la première moitié du vingtième siècle, les grands commerçants hadramis établis en Singapore, en Indonésie ou en Inde, ont construit à Seyoun, à Shibam et à Tarim des maisons et même des mosquées en utilisant des modèles indiens ou indonésiens, tout en essayant de tenir compte des possibilités de leur région et le climat d’insécurité régnant à Hadramaut alors. C’est pourquoi les toits de banglas hadramis sont toujours des terrasses, et il est rare que le rez-de-chaussée d’un bangla contienne des pièces qui ont des fenêtres ou des vérandas.

En réalité, il existe deux sortes de banglas à Hadramaut. A Seyoun, à Sehil Shibam et Tarim, il y a quelques banglas isolés au milieu des palmiers, leur rez-de-chaussée contient souvent une cuisine, une petite pissine et un store. Au premier étage il y a une terrasse et une ou deux pièces sans piliers, richement décorées et entourées de vérandas. De plus, ce type de bangla possède une grande pissine à l’extérieur. Ces banglas qui sont rarement habités par la famille, sont destinés à la réception des amis et les hôtes, surtout les étrangers. Et comme ces banglas sont souvent meublés à l’européenne, les voyageurs étrangers, et les conseillers et les pilotes anglais ont toujours cherché à les louer.

Le deuxième type de banglas, plus largement répandu, constitue un ail à part annexé à la maison familiale. Il possède sa propre entrée, son propre escalier et sa propre petite pissine au rez-de-chaussée. Au deuxième étage il y a une seule grande pièce, sans piliers, richement décorée, avec des vérandas et une terrasse. En principe ce type de banglas est également destiné à la réception des amis et les hôtes masculins…seulement.

Et comme tous les banglas sont construits de terre, sans piliers, et souvent mal entretenus, ils sont en train de tomber l’un après l’autre.

Quant aux banglas des sultans à Seyoun, ils sont devenus des pensions (lokandas) ou des lieus pour mâcher le qat en groupe.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :